A quoi ressemblera notre marché du travail en 2030 ? À politique inchangée, la Belgique comptera pas moins de 584.000 postes vacants non pourvus en 2030. C'est ce que révèle une étude menée par Agoria et les différents offices régionaux de l'emploi. 
En Belgique, les 20 ‘factories of the future’ ont investi 560 millions euros dans la digitalisation et la robotisation et accru le nombre de personnes employées de 13%, comparé à 4% pour l’industrie technologique dans son ensemble.
Paul Peeters, Agoria
La digitalisation n’est pas purement une mesure pour économiser des coûts. Le temps libéré est réinvesti pour améliorer le contact avec le client.
Johan Desseyn, Mpiris

Dans son étude 'Shaping the future of work', Agoria a développé quatre stratégies pour un marché du travail durable et invite chacun à participer au programme 'Be the change' :

werkenden

4 500 000 travailleurs devront mettre à niveau leurs compétences numériques et connexes.

omscholing

310 000 travailleurs et demandeurs d’emploi devront se reconvertir à l’horizon 2030 afin de s’assurer un emploi durable.

vacatures

L’analyse effectuée dans  « Shaping the future of work »  révèle que l’activation permettait de pourvoir 268 000 postes vacants.

extra_jobs

208 000 postes vacants supplémentaires pourraient être évités grâce à l'utilisation de la technologie comme facilitateur

Analyse transsectorielle du marché du travail jusqu’en 2030 et pistes d’action et recommandations

Téléchargez ici l'étude

Notre expert se fera un plaisir de vous aider!

 
Jeroen Franssen, Senior Expert Labour market & organisation
Responsable du programme Be the change

bethechange@agoria.be